Comment choisir son poêle à bois ?

partager cet article

De quel type d’installation avez-vous vraiment besoin ?

Téléchargez notre livret-conseil pour découvrir le type de poêle qui vous convient ?

Vous rêvez de profiter d’une petite tasse de thé au coin du feu ? Le poêle à bois sera votre meilleur ami tout au long de l’hiver.

Cette source de chaleur naturelle est en constante évolution. En effet, le design des nouveaux modèles est imaginé pour satisfaire les attentes du plus grand nombre. Que vous soyez amateur du style contemporain, moderne ou plutôt attiré par le charme rustique, vous trouverez forcément le modèle qui vous convient.

Mais au-delà de l’esthétique, comment pouvez choisir le bon appareil ? On vous explique.

Présentation des différents modèles de poêle à bois

Le nombre d’adeptes de poêle à bois ne cesse d’augmenter chaque année. Il faut dire que son utilisation est loin d’être désagréable ! Qui refuserait de s’asseoir au coin du feu pour regarder un bon film ou simplement profiter du plaisir de la flamme ?

Le poêle à bois se décline sous plusieurs modèles selon l’utilisation souhaitée. Voici des exemples de caractéristiques :

  • l’appareil standard : appareil en acier ou en fonte,
  • le poêle de masse : appareil qui utilise des matériaux ayant une forte résistance aux hautes températures,
  • le poêle turbo : appareil équipé de plusieurs arrivées d’air, étant de ce fait plus performant,
  • le poêle à postcombustion : appareil possédant deux chambres à combustion. Il produit ainsi plus de chaleur et rejette moins de résidu,
  • le poêle à granulés : appareil consommant des granulés de bois, il doit être rechargé tous les quatre jours environ,
  • le poêle scandinave : système de plus en plus renommé, il a été créé dans les pays scandinaves.

Maintenant que vous connaissez les différents poêles à bois, voyons sur quels critères vous devez vous baser pour faire le bon choix ?

Les critères de choix des poêles à bois

Lorsque vous décidez d’acheter un poêle à bois, il faut prendre en compte cinq critères.

Le premier critère concerne les économies financières que vous allez effectuer grâce à l’acquisition de l’appareil. Le chauffage au bois est l’énergie la plus rentable économiquement. À l’inverse du gaz, son prix ne dépend pas de l’international. Vous pouvez acheter du bois localement, à un prix fixe et minime. Le rendement peut varier entre 40% et 80% selon le modèle du poêle, sa date de fabrication et les conditions de la maison.

Le deuxième critère est beaucoup plus personnel, c’est le design de l’appareil. Le chauffage au poêle à bois est de plus en plus répandu. De ce fait, les fabricants de poêles ont décidé de diversifier leurs modèles et proposent des styles très variés, vous trouverez forcément le modèle qui correspond à vos besoins.

Le troisième critère s’appuie sur la quantité de résidu rejeté par le poêle. Chaque poêle rejette de la poussière et des cendres . Néanmoins, la quantité expulsée va varier selon le modèle.

Le quatrième critère relève de l’émanation de la chaleur produite par le poêle. Les composants du poêle vont avoir un impact sur la chaleur émise de celui-ci. Par exemple, les poêles en acier répandent très rapidement de la chaleur, cependant, cette chaleur dure moins de temps une fois le feu éteint. Inversement, les poêles en fonte diffusent plus lentement de la chaleur, mais elle reste plus longtemps dans la pièce.

Et pour finir, le dernier critère est le prix du poêle. Il est à la fois l’un des critères les plus importants, mais aussi le plus nuancé. Acheter un poêle à bois représente un investissement, malgré cela, il permet de réaliser des économies sur le long terme.

L’installation d’un poêle à bois

Nous vous conseillons de faire installer votre poêle à bois par un professionnel. Sa présence garantira la sécurité de l’installation et le respect des normes de sécurité. En effet, certaines normes doivent être respectées.

Le poêle à bois doit être installé près d’un conduit d’évacuation. Si vous disposez déjà d’un conduit, il pourra être réutilisé. Sinon, une création sera nécessaire. La loi impose de faire dépasser le conduit de 40 cm. Vous pouvez aussi le placé au milieu d’une pièce ou à proximité d’un mur (un espace doit être conservé pour que l’air circule).

Il est primordial que la pièce soit suffisamment aérée

Demandez conseil à un professionnel pour choisir le bon produit et réaliser une installation conforme aux normes de sécurité.

Vous n’aurez ensuite plus qu’à profiter de la douce chaleur et de l’ambiance harmonieuse dégagées par le poêle à bois.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater !

Plus d'articles